> Publications : Les Cahiers n°4 seront disponiblesà partir du 6 novembre aux Archives municipales de Carmaux, à l'Office d'animation du Carmausin et à la Librairie du Coin Dulac et à la Maison de la Presse. Les Cahiers n°2 et les Cahiers n°3 sont toujours disponibles, contrairement aux Premiers Cahiers qui sont épuisés dans certains lieux de vente.


> Retrouvez l'actualité de l'association sur la page Facebook : www.facebook.com/histoireetpatrimoineducarmausin

Retour sur les Journées du Patrimoine 2011

 
   Le dimanche 18 septembre, les membres de l'association proposaient une escale sur la place Gambetta à l'occasion des Journées du Patrimoine. La population répondit à l'invitation, puisque ce sont près de 300 voyageurs qui en apprirent plus sur l'histoire et le patrimoine de cette place tout au long de l'après-midi.
   De pôle en pôle, ils ont pu découvrir les caractéristiques architecturales des bâtiments situés autour de la place, les différents évènements historiques ainsi que l'histoire de la guillotine à cet endroit, se souvenir des salles de classe de l'école Gambetta et se replonger dans l'ambiance des fêtes de la Saint-Privat d'antan. Sous un chapiteau, les archives municipales avaient concocté un diaporama regroupant d'anciennes photos, cartes postales et témoignages liés au passé de cette place.


Le diaporama des Archives municipales


   

Un cadran solaire en rapport avec la thématique des Journées européennes du Patrimoine 2011

Cadran solaire vertical plan déclinant Sud / Ouest 
à style droit (axe de la boule) et style polaire à Carmaux
(Avec la participation et la complicité de Jean Picard)

Cadran solaire au 10 rue Jean Jacques Rousseau à Carmaux 
ayant pour thème « Le voyage du patrimoine » 
(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Devise française
Devise en deux phrases.
Sur le cadran :                         Les chemins du patrimoine
Sous le dessin :                      Sur le chemin du temps oublié,
                                             Voyage à jamais l’âme de ma cité.

Techniques et dessin
Cadran solaire réalisé sur support fait d’un enduit de chaux et marbre blanc. Peinture minérale de technique B du fabricant allemand « KEIM ». La facture du style polaire est en inox massif, de même que celle du style droit représentée par la  boule obtenue par usinage mécanique.

Historique
Cette maison est construite en bordure de l’ancien chemin médiéval qui reliait la ville d’Albi à Carmaux. Partant de la place du Gueyt, son tracé passait le long de l’actuelle rue Rousseau, descendait la rue des Saules, longeait celle de Roger Salengro et continuait sa course jusqu’au pont vieux d’Albi en passant les communes du Garric et de Lescure. Ce vieux chemin, aujourd’hui déformé, dévié voir détruit a été durant de nombreuses décennies le  lien  qui a permis le développement du Carmausin en unissant les hommes de toutes cultures entre eux. Il n’est pas de patrimoine dans l’immobilisme. Chaque cité née de la force conjuguée des hommes. Elle est le fruit de mûres réflexions, d’échange d’idées, de cultures. Les chemins du patrimoine sont ses liens qui en unissant les hommes nous permettent aujourd’hui le voyage dans le temps et dans l’espace à la découverte de ce qu’est en réalité l’identité de notre cité.
Les journées européennes du patrimoine ont pour thème cette année le « Voyage du patrimoine » et la découverte entre autres « des chemins du patrimoine et du patrimoine des transports qui ont favorisé la mobilité des hommes ».
Ce cadran solaire invite les carmausins à une promenade, un voyage dans le temps.

Gnomoniste
BENOIT Didier, 10 rue Jules Guesde, 81400 Carmaux. 06 08 13 05 72.
Membre de la commission des cadrans solaires de la Société Astronomique de France.

Photos de la Balade-découverte à Sainte-Martianne


Retour en images sur la balade organisée le dimanche 11 septembre 2011 sur la paroisse de Sainte-Martianne. Jean-Louis Canac a fait découvrir à une trentaine de participants cette paroisse chargée d'histoires et d'anecdotes, Jean-Antoine Costumero nous a rappelé l'origine occitane liée à la toponymie, quant à Didier Benoît, il nous a présenté le cadran solaire du château de la Guimerie.