> Publications : Les Cahiers n°4 seront disponiblesà partir du 6 novembre aux Archives municipales de Carmaux, à l'Office d'animation du Carmausin et à la Librairie du Coin Dulac et à la Maison de la Presse. Les Cahiers n°2 et les Cahiers n°3 sont toujours disponibles, contrairement aux Premiers Cahiers qui sont épuisés dans certains lieux de vente.


> Retrouvez l'actualité de l'association sur la page Facebook : www.facebook.com/histoireetpatrimoineducarmausin

Une randonnée urbaine pour accueillir la flamme de Jaurès

Dimanche 15 juin 2014, la commune de Carmaux accueillait la flamme symbolisant la pensée de Jean Jaurès, qui traverse toute la France pour arriver le 31 juillet prochain au Panthéon.

Après la conférence de Charles Sylvestre et une visite du Musée/Centre d'art du Verre, les marcheurs étaient pris en charge par les membres d'Histoire et Patrimoine du Carmausin pour une randonnée urbaine en centre-ville intitulée : "Sur les pas de Jaurès".

Les randonneurs, accompagné du CDRP81, ont ainsi découvert l'accueil qui était fait à Jean Jaurès lorsqu'il venait dans la cité minière et les différentes actions qu'il a pu mener avec les mineurs et les verriers à travers quatre lieux symboliques : la gare, le monument Jean-Jaurès, la Chambre syndicale et la Verrerie. 

La journée se terminait par la visite des expositions de la manifestation "Carmaux, sous le regard de Jaurès" à la salle François Mitterrand.

Retour en images sur cette balade.

Prochain rendez-vous de l'association : les Journées du Patrimoine en septembre.

La rénovation de la stèle de Bouloc Torcatis

Jeudi 8 mai, à l'occasion de la commémoration du 8 mai 1945, une gerbe sera déposée devant le monument du souvenir dédié à Louis Torcatis dit «Bouloc», et aux victimes de la Libération du Carmausin.
Une stèle restaurée «en urgence» par les restaurateurs bénévoles de HPC (Histoire et Patrimoine du Carmausin), toujours présents lorsqu'il s'agit de nettoyer, rénover, réparer, bref valoriser le patrimoine local et son histoire.
Sous la houlette de Didier Benoît, Pierrot, Chloé, Avelino, Thérèse, Huguette, Colette et Jean ont sans hésiter répondu oui à la demande du maire : «Pour une urgence à traiter avant le 8 mai».
Un chantier qui démarrait le 26 avril par la dépose de la plaque commémorative et l'emblème du souvenir Français, le nettoyage «énergique» du sol et «plus doux» pour les 5 pierres du monument : «Nous avons savonné avec un produit biocide et sans rinçage (fait par la pluie), puis nous avons appliqué un gel de nettoyage sur le petit marbre enchâssé dans le bloc de granito que nous avons enveloppé dans un film de cellophane», explique Didier, chirurgien en chef du patrimoine bâti.
Une protection enlevée le lundi soir, et une mauvaise surprise qui attendait Pierrot et Didier : «Nous avons dû nettoyer un tag qu'un imbécile avait cru bon de peindre sur la pierre».
Pas de quoi décourager l'équipe qui poursuivait sa mission : «La plaque a été nettoyée puis Colette a posé les peintures des lettres, l'emblème du souvenir décapé et peint».
Avant de finaliser mercredi 30 avril, avec la mise en peinture du lettrage de la plaque en marbre dédiée à Torcatis, des socles porteurs des 5 pierres, de la chaîne de fer, puis la pose de l'emblème du souvenir Français, de la plaque commémorative, et le traitement des 5 pierres par minéralisation et le traitement des marbres.
Jeudi 8 mai, c'est devant une stèle parfaitement restaurée que la population pourra rendre hommage à Louis Torcatis «Bouloc», là même où le résistant, enseignant, pédagogue et humaniste fut lâchement assassiné par la police de Vichy, le 17 mai 1944.
Jean-Louis Grelat, La Dépêche du Midi du 6 mai 2014.