> Publications : Les Cahiers n°3 sont disponibles aux Archives municipales de Carmaux, à l'Office d'animation du Carmausin et à la Librairie du Coin Dulac et à la Maison de la Presse. Les Cahiers n°2 sont toujours disponibles, contrairement aux Premiers Cahiers qui sont épuisés dans certains lieux de vente.


> Retrouvez l'actualité de l'association sur la page Facebook : www.facebook.com/histoireetpatrimoineducarmausin

Idée cadeau pour Noël


Vous êtes en panne d'inspiration pour les cadeaux de fin d’année ? Pourquoi ne pas offrir « Les Cahiers », la revue de l'association Histoire et Patrimoine du Carmausin ?


Ces publications regroupent des articles rédigés par les membres de l'association suite à leurs recherches et leurs investigations aux archives.

Les deux derniers numéros abordent des thématiques diverses : l'histoire de l'avenue Jean-Baptiste Calvignac, le Noël des enfants de mineurs, l'école de la Tour, la naissance du Calelh, les débuts du tennis, les colonies de vacances de la Mine, l'histoire de cloches de St-Privat, les œuvres sculptées d'Eugène Kosine, la vie de Jean Jaurès, le quartier de la Favarelle, etc ... sans oublier un compte-rendu des diverses restaurations entreprises par les bénévoles d'H.P.C.



Les Cahiers sont vendus au prix unitaire de 10 euros dans les points de vente suivants : Archives municipales de Carmaux, Office d'animation du Carmausin, Presse du Coin Dulac, Maison de la Presse. L'association sera également présente au marché de Noël de St-Benoît-de-Carmaux, le dimanche 11 décembre à la salle des fêtes.

Découverte du cimetière Ste-Cécile

Nous vous donnons rendez-vous à la Toussaint pour (re)découvrir le cimetière Sainte-Cécile de Carmaux.

Tout d'abord, venez profitez d'une visite du cimetière pour découvrir l'histoire de la ville à travers une vingtaine de tombes de personnalités carmausines : le maire Jean-Baptiste Calvignac, le directeur de la Verrerie Eugène Resseguier, le sculpteur Jean-Pascal Simorre, la résistante Denise Landes, ... sans oublier celles de la famille de Solages, qui sont en cours de restauration grâce aux bénévoles d'HPC.
Pour cette visite insolite et gratuite, rendez-vous uniquement le dimanche 30 octobre 2016 à 14h30 à l'entrée du cimetière, côté rue des myrtes.


Puis, pour la sixième année consécutive, des membres d'H.P.C vous ouvriront les portes de la chapelle Saint-Roch, autrefois nommée église Sainte-Cécile. Situé au cœur du cimetière Sainte-Cécile de Carmaux, ce monument religieux est sans doute l’un des plus anciens lieux de culte de la cité minière puisque le plus vieux document qui en fait mention date de 1311.

Habituellement fermée le reste de l’année, la chapelle sera donc ouverte dimanche 30 et lundi 31 octobre mais aussi le mardi 1er novembre 2016 de 14h à 17h.

Succès pour les Journées du Patrimoine 2016

En 2016, les 33èmes Journées européennes du patrimoine sont placées sous le thème « Patrimoine et citoyenneté ».

Le public a répondu présent le samedi 17 septembre pour notre animation des Journées européennes du patrimoine.
Les bénévoles d'H.P.C. et les jeunes de l'AJC ont présenté les différentes phases du chantier de restauration des tombes de la famille de Solages au sein de l'enclave et dans la chapelle St-Roch à l'aide d'une vidéo et de photographies.
Cette mise en sauvegarde citoyenne n'est pas terminée et va se poursuivre dans les mois à venir.


Deux expositions organisées par les Archives municipales de Carmaux et réalisées par l'ONAC et les Archives départementales sont à découvrir jusqu'au 1er octobre aux heures d'ouverture du Centre Culturel.

La citoyenneté, une mémoire en partage
A destination, essentiellement du jeune public, l’exposition permet de comprendre ce qu’est la citoyenneté aujourd’hui et quels en sont les enjeux. En rappelant les fondements de la citoyenneté et l’engagement de celles et ceux qui ont forgé cette notion, cette exposition invite à s’interroger sur les valeurs et la mémoire que partagent les citoyens. 

Perspectives, des architectes à l’œuvre dans le Tarn 1900-1980
Ce parcours éclectique à travers l’architecture contemporaine permet de découvrir des architectes Tarnais. On y retrouve également les grands noms de l’architecture française qui ont œuvré dans le département du Tarn : Auguste Perret dont on découvrira les grands projets dans le Carmausin et le plan de l’église de Saint-Benoît de Carmaux.

La mise en sauvegarde de l'enclave des de Solages

Le 22 juin dernier, des bénévoles de l'association Histoire et Patrimoine du Carmausin ont commencé la mise en sauvegarde des tombes de la famille de Solages, situées dans une enclave au sein du cimetière Sainte-Cécile de Carmaux.


Depuis le 18 juillet, cette opération est entrée dans une nouvelle phase avec l'implication de 7 adolescents de l'AJC (Animation Jeunesse du Carmausin) dans le cadre d'un chantier-jeunes.

Une restauration supplémentaire


Depuis quelques semaines, des bénévoles ont entrepris la restauration du monument à la mémoire de Blanche et Léon Pélissou, situé au cimetière des Plaines de Blaye-les-mines. H.P.C. a été sollicitée par la municipalité pour redonner de l'éclat à cet édifice et à une plaque où figure le portrait des deux époux.
Blanche et Léon Pélissou ont été déportés au début de la Seconde Guerre mondiale et ont trouvé la mort dans un camp.


La prochaine action d'HPC sera la mise en sauvegarde des tombes de l'enclave de la famille de Solages en partenariat avec la municipalité de Carmaux et l'AJC.
© Photos : Didier Benoit (HPC).

HPC au Salon de la BD et du Livre de Cagnac

Histoire et Patrimoine du Carmausin sera présente au Salon de la BD, du Livre et de l'Illustration de Cagnac-les-mines organisé par le Foyer Rural le dimanche 15 mai 2016. Elle présentera les trois numéros de sa revue historique Les Cahiers, écrits par les membres de l'association.

Versement de cartes postales

   Parmi les objectifs d'H.P.C. figure la sensibilisation du public à la conservation des archives. Dans ce cadre, l'association achète chaque année depuis 2014 un lot de cartes postales à des collectionneurs pour ensuite les reverser aux Archives municipales de Carmaux.

   Au total, ce sont 84 cartes postales qui sont venues enrichir les fonds. Ci-dessous, les cartes postales de cette année.


 

 


Une visite de Fontgrande proposée par le COC

Le Cercle occitan de Carmaux a décidé d'organiser une visite de la cité de Fontgrande à St-Benoît-de-Carmaux le 23 mars prochain. Les visiteurs seront guidés par des membres d'HPC.

Un article sur les Cahiers n°3

Après les Premiers Cahiers en avril 2012 et les Cahiers n° 2 en septembre 2013, l'association Histoire et Patrimoine du Carmausin (HPC) a dévoilé fin 2015 les Cahiers n° 3 avec pour illustrer la couverture une très belle aquarelle de Christiane Santoul qui avait déjà illustré les deux premières éditions.Découverte d'une ville et d'un territoire, plongée dans les secrets des ruelles, des monuments et des gens, le n° 3 «est le résultat de fouilles de vieux grimoires, de difficiles lectures de compoix, de studieuses consultations des archives municipales», confie dans son édito Pierre Santoul, le président de HPC.

Un n° 3 qui commence par la sauvegarde du petit patrimoine. Didier Benoît, gnonomiste de renom, nous parle du travail immense réalisé par les bénévoles de l'association pour réparer, restaurer, ressusciter, valoriser un monument, une stèle ou une statue.

Les colonies de vacances organisées par les Houillères, Maggy Blanquet nous fait visiter les premières colos, d'abord à Pampelonne, puis à la montagne et à la mer, avec photos sépia.

Suit un chapitre sur les cloches de l'église St-Privat : «Trois remarquables cloches plus que centenaires», et lorsque c'est Didier Benoît qui nous dévoile les mystères du beffroi, de l'Angélus ou de la cloche fleurdelisée, on entend en le lisant les cloches tintinnabuler, et c'est beau.

Après une belle promenade avec Thérèse Mercadier et Huguette Planty pour découvrir les œuvres sculptées d'Eugène Kosine, et la suite de l'histoire du tennis à Carmaux par Henri Vidal, Christiane Frayssines rend hommage à Antonin Richard, né en 1893 à Carmaux, mort sous le feu de l'ennemi le jour de Noël 1914.

Pour mieux connaître le quartier de la Favarelle, on peut compter sur le quatuor Maggy Blanquet, Bernard Jany, Christiane et Pierrot Santoul.

On s'échappe ensuite pour «Le voyage du patrimoine dans le Languedoc et le Carmausin», guidé par Jean Picard.Jean Jaurès, Bernard Jany lui consacre 10 pages. Enfin, Laurent Subra nous invite à découvrir le patrimoine du Carmausin-Ségala inscrit et classé au titre des Monuments historiques.Les cahiers n° 3 sont dédiés à Annie Carrier et Jean Picard.

Article de Jean-Louis Grelat, La Dépêche du 11 février 2016.

Meilleurs vœux 2016